FAQ – Foire aux questions

Qui devrait recevoir IXIARO® ?

IXIARO® est un vaccin qui vise à prévenir l’encéphalite japonaise (EJ). Il est indiqué pour l’immunisation active contre l’encéphalite japonaise des personnes âgées de 2 mois et plus.
Comme c’est le cas pour tout vaccin, il est possible que la vaccination avec IXIARO® n’entraîne pas de protection dans tous les cas. IXIARO® ne protégera pas contre les encéphalites causées par d’autres micro-organismes.

Qui ne devrait pas recevoir IXIARO® ?

Les personnes présentant les affections suivantes doivent discuter de la vaccination avec leur médecin, qui pourra les conseiller sur la vaccination sécuritaire ou sur des mesures de prévention sécuritaires visant à éviter l’infection au virus de l’EJ :

  • femmes enceintes ou qui allaitent;
  • personnes souffrant de troubles hémostatiques ou d’ecchymoses anormales;
  • personnes fiévreuses (température supérieure à 37,8 °C); et
  • personnes immunodéprimées ou en cours de traitement contre le cancer.

IXIARO® peut-il causer des effets secondaires ?

Les effets secondaires d’IXIARO® sont généralement légers.

Chez les adultes, parmi les effets secondaires rapportés le plus souvent, mentionnons les maux de tête, les douleurs musculaires, les réactions au site d’injection (douleur, sensibilité) et la fatigue.

Les effets secondaires rapportés le plus souvent chez les enfants et adolescents comprenaient la fièvre, la diarrhée, les affections de type grippal, l’irritabilité et les réactions au site d’injection (douleur, sensibilité, rougeur).

Puis-je faire vacciner mes enfants par IXIARO® ?

Oui. IXIARO® est indiqué pour l’immunisation active contre l’encéphalite japonaise des personnes âgées de 2 mois et plus.

IXIARO® est-il remboursé par mon assurance ?

Il est possible que le vaccin IXIARO® soit remboursé par votre assurance privée.
Pour le savoir, veuillez communiquer avec votre compagnie d’assurances et donner le DIN (numéro d’identification du médicament), soit le : 02333279

Dans quels cas IXIARO® est-il recommandé ?

La vaccination est recommandée chez les personnes qui visiteront des régions où sévit l’EJ à l’état d’endémie ou d’épidémie pendant la saison de transmission et qui envisagent de faire plusieurs activités extérieures (p. ex., camping, randonnée, vélo) surtout en soirée et pendant la nuit.

Combien de temps avant de partir dois-je prendre IXIARO® ?

La vaccination primaire devrait être complétée au moins une semaine avant l’exposition potentielle au VEJ.

La première dose doit être prise au moins 35 jours avant le départ et, la seconde dose, 7 jours avant de partir puisque la protection commence 7 jours à la suite de la seconde dose.

Un calendrier d’immunisation rapide peut être utilisé chez les personnes de 18 à 65 ans. La première dose doit être prise au moins 14 jours avant le départ et, la seconde, 1 semaine plus tard.

Où puis-je me faire vacciner ?

Vaccins411.ca est un site Web utile pouvant vous aider à trouver une clinique qui offre IXIARO®.

Qu’est-ce que l’encéphalite japonaise (EJ) ?

L’encéphalite japonaise est une maladie grave qui sévit partout en Asie. Elle est transmise par des moustiques infectés.

Quels sont les symptômes de l’encéphalite japonaise ?

Les patients qui présentent des symptômes manifestes de la maladie montrent habituellement des symptômes grippaux tels une fièvre élevée, des nausées et des vomissements, lesquels peuvent conduire à des crises d’épilepsie ou au coma.

Bien que certains patients se rétablissent complètement, l’EJ peut être mortelle chez 3 patients sur 10. Quelque 50 % des patients demeurent aux prises avec des incapacités permanentes (par exemple, la paralysie ou l’incapacité de parler).

Par quel autre moyen puis-je me protéger contre l’encéphalite japonaise ?

Toutes les personnes qui voyagent vers des régions où le virus de l’EJ est endémique doivent prendre des précautions pour éviter les piqûres de moustiques. Les stratégies de prévention comprennent l’emploi d’insectifuges, le port de vêtements appropriés et la réduction de l’exposition aux moustiques durant les heures propices aux piqûres.

L’encéphalite japonaise sévit-elle uniquement au Japon ?

Non, l’EJ se retrouve dans plus de 24 pays en Asie, en Asie du Sud-Est et dans certaines régions du Pacifique occidental.

Combien de gens sont affectés par l’encéphalite japonaise ?

Plus de 70 000 cas sont rapportés chaque année à l’échelle mondiale, bien que ce chiffre puisse être beaucoup plus élevé compte tenu de l’absence de systèmes de surveillance appropriés dans de nombreux pays d’Asie où le virus est endémique.

Qui sont les personnes les plus susceptibles de développer l’encéphalite japonaise ?

Il n’est pas possible de prédire quelles personnes développeront la maladie. Chez l’humain, la majorité des infections sont asymptomatiques; cependant, une maladie clinique se développe chez une parmi 50 à 1 000 personnes infectées par le virus.

Certains voyageurs, p. ex., ceux qui font un voyage de longue durée (plus de 30 jours), ceux qui font de nombreux voyages dans des régions endémiques ou des séjours prolongés dans des régions rurales ou touchées par une éclosion d’EJ s’exposent éventuellement à un risque plus élevé de contracter l’EJ.

L’encéphalite japonaise est-elle évitable grâce à la vaccination ?

Oui. IXIARO® est un vaccin qui vise à prévenir l’encéphalite japonaise.

Suis-je à risque de contracter l’encéphalite japonaise si je séjourne uniquement dans les villes ?

Si le risque d’infection par le virus de l’EJ est plus faible dans les villes qu’ailleurs, des cas ont été signalés dans des régions urbaines et périurbaines.

Dois-je m’inquiéter au sujet de l’encéphalite japonaise si mon séjour en Asie dure moins d’un mois ?

Les données montrent que plus du tiers des voyageurs qui ont développé l’encéphalite japonaise effectuaient un bref séjour en Asie (moins d’un mois).

L’encéphalite japonaise est-elle mortelle ?

Parmi les personnes qui développent l’encéphalite japonaise, 30 % en meurent; jusqu’à 50 % des survivants présentent des séquelles neurologiques, cognitives et psychiatriques à long terme.

Existe-t-il un traitement contre l’encéphalite japonaise ?

Il n’existe pas de traitement spécifique contre l’EJ. La prévention demeure la meilleure protection.

© 2019 VALNEVA Canada Inc.
Marques de commerce utilisées sous licence.